Accueil > Travaux des élèves > Le potager du roi

Le potager du roi

Mardi 6 octobre, nous somme partis en bus à 8h30 sous une pluie battante avec la classe de CM2A et nous sommes arrivés à Versailles à 10H30 pour aller visiter le potager du roi . 
 Une conférencière nous a accueillis et nous a dit de poser nos sac dans la cafétéria.
Achraf, Romane, Marine

 

 

Avec notre guide, nous sommes allés au pied d’une statue. Au début, elle nous a expliqué qu’elle était en marbre. Après, elle nous a dit que c’était celle de La Quintinie. La Quintinie est celui qui a créé le potager et le jardin du Roi. Il était très important pour le Roi et aussi pour les personnes nobles. On pouvait aussi le nommer : architecte paysagiste. La statue de La Quintinie, était très importante, grande et très majestueuse. Elle était très détaillée au niveau du visage. Il est prénommé : 
JEAN DE LA QUINTINIE. Il a vécu de : 1626 à 1688. 
Voici sa maison :

Coline, Andréa et Claude.

Nous sommes arrivés au potager, la guide nous a expliqué la forme et l’origine du potager du roi.
Elle nous a expliqué que le potager avait était crée par « La Quintinie »et avait une forme « à la française ».
La guide nous a aussi expliqué comment était réparti le potager:en un grand carré coupé en plus
petits carrés.
Il y avait des murs autour du potager pour garder la chaleur et protéger du vent.
Il y avait des ponts pour pouvoir passer d’un bout du potager à un autre.


Avant d’être un potager, c’était un marécage.
On a pris de la terre qui appartenait à la pièce d’eau des Suisses et on a mis du crottin de cheval pour l’enrichir.
Le potager avait une forme géométrique, c’était vraiment une œuvre d’art !
Il y avait de magnifiques formes : des cercles, des carrés et des rectangles, autour d’un bassin central.

Elsa, Léanne, Keliam

 

Les plantes aromatiques, servent à parfumer les plats, en froissant leurs feuilles entre nos doigts nous pouvons les reconnaître. Certaines ont des odeurs plus fortes que les autres. 
Parmi les plantes aromatiques il y avait la livèche, le thym, le romarin, le persil...
Maël, Claire

 

Louis XIV adorait les fraises , il en mangeait tant qu’il tombait souvent malade et il y était même devenue allergique .Il aimait surtout les fraises des bois,qui poussaient dans le bois a côté. Normalement les premières fraises commencent début juin, on appelle ça des variétés remontantes .Les fraises sont des légumes ou des faux fruist. Nathan a demandé à la maîtresse s’ il pouvait en manger une mais elle a dit non ! 

Alexis, Nathan, Jossua

Dans le potager,il y a une partie avec des vergers. Les arbres fruitiers poussent en espalier, il y a des

pommiers, des poiriers et des pêchers.

Les arbres poussent en espalier pour que les fruits soient plus gros et plus facile à attraper.

(espalier=mur contre lequel on fait pousser des arbres fruitiers)

Léa, Paul, Lise-Marie

 La conférencière nous a montré des pommes de terre et nous a expliqué leur histoire !
.Les pommes de terre ont été ramenées d’Amérique du Sud, et popularisées par monsieur Parmentier qui était pharmacien.
Alors, on cherchait un légume qui pouvait se conserver facilement .
Monsieur Parmentier a été fait prisonnier en Allemagne . Durant son séjour il mangea des pommes de terre . Il en ramena en France mais celles- ci étaient appelaées le fruit du diable.
Pour les populariséer , il en planta dans un champs protégé par des gardes et le soir des voleurs en volaient mais les gardes les laissaient prendre.

Elle nous a montré des carottes et des topinambours,qui ont de longues tiges et des feuilles jaunes
Jeanne, Mélissa , Djezon

 

Il y avait de la moutarde qui sert à enrichir la terre , c’est comme de l’engrais .C’est un potager bio, mais ils sont placés en centre ville donc ils ont quand même de la pollution . 
 
Elsa, Nawfel

Il y avait des pièges pour capturer les insectes qui viennent manger les plantes.


Il avait une boite dans la quelle un frelon européen, des bourdons, des coccinelles et des chenilles se sont fait emprisonner. Les tournesols servent aux oiseaux qui viennent manger leurs graines.


Il y avait même des abeilles solitaires qui creusent dans le sol.
Ryan, Karoll , Amélia


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Irène Joliot-Curie (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Mouchel, IEN