Accueil > Informations pour les parents > Cmpte Rendu du 2eme Conseil d’Ecole

Cmpte Rendu du 2eme Conseil d’Ecole

Ecole Irène Joliot Curie
9 bis avenue de Poissy
78260 Achères
 
Compte-rendu du Conseil école N°2 du 03/03/2017

Enseignants : Mmes Preney (CPA), Jacques (CPB), M. Touret-Alby (CE1A), Mmes Gautry (CE1B), Dantan (CE2A), Bulacz (CE2B), Garbo (CM1A), Gaborit (CM2A), Georges (CM2B), M. Pernelle (Direction et CM1B).
Représentants des parents : M. Relouzat, Mme Louis-Ponsing, Mme Sauvat, Mme Hofmann, M. Léon, Mme PETROVAI, Mme Bourdin
Mairie : M. Demarez
Inspection : Mme Boucher (excusée)
DDEN :
Partenaires 
 
Nom du rapporteur de la réunion : Mme SAUVAT

Le compte-rendu du précédent conseil d’école est approuvé.
Les rythmes scolaires
Il est prévu un comité de pilotage le jeudi 9 mars où seront présentés les résultats des enquêtes faites auprès des enseignants et des parents d’élèves. En fonction des résultats, des conseils d’écoles exceptionnels seront organisés pour voter sur d’éventuelles modifications. Ceux-ci devront avoir lieu nécessairement avant le 15 mai.
Sécurité des enfants face à certains comportements violents
La sécurité des élèves est notre première préoccupation. L’institution scolaire assume la responsabilité des élèves qui lui sont confiés : il lui appartient de veiller à ce qu’ils ne soient pas exposés à subir des dommages et qu’ils n’en causent pas à autrui. Cette responsabilité s’étend à l’intérieur des locaux scolaires ainsi qu’à l’extérieur dès lors que des enseignements s’y déroulent. Elle concerne les enseignants ainsi que toute personne qui participe à la mission éducative de l’école. La circulaire n°2014-089 du 9 juillet 2014 modifie la circulaire n°97-178 du 18 septembre 1997 relative à la surveillance et la sécurité des élèves dans les écoles maternelles et élémentaires publiques.La surveillance couvre l’ensemble des activités prises en charge par l’école, qu’elles soient obligatoires ou facultatives, et durant toute la durée au cours de laquelle l’élève est confié à l’institution scolaire, y compris les sorties scolaires ou les activités sportives obligatoires.
Les élèves sont accueillis dix minutes avant le début de chaque demi-journée de classe. Pour les maternelles, les enfants sont remis directement au service d’accueil ou aux enseignants. Les modalités retenues pour l’assurer doivent être adaptées en fonction des effectifs, de la configuration des lieux, du matériel scolaire et de la nature des activités. En tout état de cause, un élève ne doit à aucun moment être laissé seul sans surveillance. Pendant les récréations un service de cour précise les modalités de surveillance. Jenny Armogum, une intervenante médiation intervient lors des récréations. Elle a de plus un rôle dans la formation de médiateurs enfants.
A l’école, deux enseignants sont présents pour accueillir les élèves à 8h20 et 14h00 et trois enseignants sont présents à chaque récréation. Lorsqu’un enfant a un comportement momentanément difficile, des solutions doivent être cherchées en priorité dans la classe, ou exceptionnellement et temporairement, dans une ou plusieurs autres classes. Dès qu’un enseignant ou une personne responsable d’une activité scolaire constate une absence, il en informe le directeur d’école qui prend contact immédiatement avec les personnes responsables de l’élève afin qu’elles en fassent connaître les motifs.

Il est rappelé qu’au sein de l’école, il y a actuellement des temps scolaires où ont lieu les enseignements par les instituteurs et les temps périscolaires encadrés par les animateurs. Ce sont deux temps différents qui sont gérés par l’éducation nationale pour le premier et par la mairie pour le deuxième.
La surveillance des élèves pendant les temps périscolaires ne peut être gérée par les enseignants. Les animateurs ont un rôle de surveillance et le directeur prie les parents de s’adresser aux responsables des services périscolaires pour les situations qui se déroulent pendant ce temps.
Contacter Mme Fialaire 06 32 58 34 72.

Les parents souhaitant parler aux enseignants, doivent prendre RDV par le biais du cahier de liaison. Les enseignements ne sont pas disponibles à 8h30 ; ils sont chargés de classe.

Conseil des Enfants et projets
Le conseil des délégués réunit les délégués élus de chaque classe. Ils sont en charge d’évoquer en réunion les propositions des élèves de chaque classe.

Projet jardin et environnement. L’année dernière, avait été réalisé un travail sur l’environnement. Le projet est en cours de réalisation. Le composteur est en place. Les nids seront placés mercredi prochain et le récupérateur d’eau promis par la municipalité que nous remercions pour son implication dans le projet, sera prochainement installé. L’Ecole remercie Freddy Drecourt pour ses conseils utiles et son aide dans le cadre de tous les projets concernant l’environnement. L’Ecole aura bientôt besoin de trois bacs supplémentaires pour continuer le projet nature initié il y a déjà 4 ans. A partir de l’an prochain chaque classe disposera de son carré.

Nouveau projet
Un nouveau projet a été réalisé cette année par la nouvelle équipe « Un temps calme au jardin fleuri ». Les élèves désireraient occuper le jardin en face de la maternelle pour en faire un espace dédié à la lecture. On pourrait aussi réfléchir à faire des pergolas avec des fleurs : passiflores, clématites… . L’idée est donc d’installer des bancs dans un endroit dédié, à l’écart des jeux de ballons.
Cette idée de prendre le temps de lire pendant la récréation touche, l’ensemble des enseignants . Nous pensons qu’il faut permettre à ces enfants d’aller jusqu’au bout de leur idée et même d’en partager l’essence avec d’autres.
La mairie est sollicitée pour assurer le volet financier du projet, lié à l’aménagement et l’installation de bancs. Le représentant de la mairie, M. Demarez, a un avis plutôt favorable. Le projet reste à valider.
Inscription à L’opération « 10 000 coins nature dans les écoles et les collèges »
La conception, la mise en place et la gestion d’un « coin nature » offrent de multiples supports pédagogiques pour apprendre le respect de la biodiversité et du vivant sous ses différentes formes. De nombreux territoires à énergie positive se sont déjà saisis de cette question et ont installé des jardins, des potagers, des mares ou des ruchers pédagogiques dans leurs écoles.
Afin d’amplifier cette dynamique, l’académie a décidé de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour 10 000 coins nature dans les écoles et collèges de France. Concrètement, 10 000 établissements scolaires pourront bénéficier d’une subvention de 500€ pour chaque coin nature installé.

L’OCCE propose de faire des structures verticales : les 2 classes de CM1 et de CE1 ont commencé à faire des semis. Ces projets sont donc complémentaires.
Remplacement des enseignants
Le remplacement des enseignants est assuré avec les moyens donné à la circonscription, soit 12 personnes pour Achères et Conflans. Cette situation ne permet pas d’assurer complètement le remplacement de tous les enseignants. Lorsque l’enseignant n’est pas remplacé, les élèves sont répartis dans d’autres classes. Il faut assurer la continuité d’apprentissage et parfois un problème de place se pose. Les remplacements ne sont pas assurés lors des réunions d’équipes éducatives et les équipes de suivi de scolarité. Cela pose un gros souci car ces réunions sont nombreuses et le déplacement des élèves dans les autres classes génère une gêne non négligeable.
Sécurité aux alentours de l’école plan Vigipirate, Exercice PPMS et Incendie
La sécurité est au cœur de nos préoccupations. Des exercices PPMS Plan Particulier de Mise en Sureté sont réalisés dans les établissements afin d’habituer les élèves à réagir en cas d’alerte. Ces exercices ont un double objectif, entraîner les élèves et les personnels sur la conduite à tenir en cas de survenue d’un événement majeur et mettre en évidence les évolutions ou adaptations à apporter au PPMS pour renforcer sa validité. Différents types d’exercices peuvent être programmés, du plus simple centré sur un seul élément comme l’audition et la reconnaissance du signal d’alerte au plus élaboré en choisissant par exemple le temps de repas. Chaque exercice ciblera deux ou trois objectifs opérationnels au maximum, bien définis et partagés par tous. Pour cela, ces exercices seront représentatifs d’une situation réaliste et l’occasion d’une information des élèves, des personnels et des parents.
Le but de ces exercices :
Sensibiliser tout le monde. Informer – Responsabiliser Élèves, personnels, parents. 
Reconnaître les signaux d’alerte. Identifier l’alerte. Le signal national d’alerte et/ou le cas échéant, un signal sonore d’alerte aux risques majeurs, spécifique à l’établissement, perceptible partout et connu de tous. Son déclenchement entraîne immédiatement et obligatoirement la mise en sûreté.
Appliquer les consignes. Savoir réagir, vérifier la bonne adéquation des consignes. Affichées obligatoirement dans toutes les pièces et circulations, elles rappellent la conduite à tenir. 
Vérifier le matériel. Réparer le matériel défectueux : les moyens d’alerte interne et les mallettes PPMS doivent être contrôlés périodiquement. Il faudra revoir les conditions : problème de clé pour la cantine, scotch, eau périmée…
Former à la mise en sûreté - Diffuser une culture : Acquérir des comportements adaptés, transférables dans d’autres circonstances.

CHANGEMENT DE PROTOCOLE suite à la réunion avec les pompiers.
Un exercice de confinement est prévu le 13 mars ; il aura valeur de test. Dans l’établissement, les deux zones MAA (Mise A l’Abri) disparaissent au profit d’une seule zone MAA : tout le premier étage avec fermeture puis calfeutrage des 2 portes coupe-feu de chaque extrémité du couloir. Si le test est concluant, le PPMS sera modifié. Aucun point d’eau n’est accessible dans la zone MAA. La bibliothèque a été choisie comme lieu de sanitaires (seau, bouteilles, sciure…). Une demande d’installation d’un bidet a été faite pour la bibliothèque.

Toutes les classes se rendent au premier étage qui devient une zone de confinement.
Une fois tous les élèves parvenus au 1er étage, comptés et comptabilisés avec les personnels (grâce aux ardoises actualisées en temps réel).
a) Communication des chiffres à la cellule de crise (Système d’ardoise : pour donner le nombre d’élèves et d’adultes)
b) Calfeutrage des portes et des aérations. (L’utilisation des échelles est interdite pour les élèves mais aussi pour les enseignant(e)s. L’IEN en a été avertie et décide que le calfeutrage ne sera effectué qu’à hauteur d’homme)
c) Occuper les élèves
d) Communiquer. Le contact doit être régulier et pertinent. (Talkies walkies).
e) Attendre l’ordre de dé-confinement, lequel doit se réaliser dans le calme.

Question des parents d’élèves : Y-aura-t-il l’équivalent pour le temps périscolaire ?
Les représentants de parents d’élèves font remarquer qu’il n’y pas, pour le moment, d’exercice sur le temps périscolaire. La législation n’impose en effet rien d’équivalent en périscolaire, mais les représentants de parents d’élèves insistent pour que des premières actions soient prises pour au moins disposer de consignes adaptées et équivalentes à ce qui se fait sur le temps scolaire. La mairie note le point et précise qu’en cas de problèmes (ex : fuite de gaz) les pouvoirs publics se chargent d’organiser les secours.

Sécurité aux abords de l’école
Nous signalons un problème de fermeture de la porte d’entrée. Ainsi que des accidents liés à la zone où il n’y a plus d’herbe devant l’école où les parents attendent les enfants aux sorties. Il faudrait réfléchir à mettre un gazon résistant, car en temps de pluie la zone devient très glissante.

Entretien avec les parents et rôle des équipes éducatives
Commission d’appel pour les passages
La circulaire D113-1, D321-6, D321-18, D351-7 décret N° 2014-1377 relatif à l’accompagnement pédagogique des élèves précise les modalités de poursuite scolaire.
Les décisions qui peuvent être prises :
- Le passage en classe de niveau supérieur
- Le maintien
- Le raccourcissement de cycle.
L’article D321-6 rappelle que le redoublement ne peut être décidé qu’à titre exceptionnel pour palier une période de rupture des apprentissages scolaires. La décision de redoublement est prise avec les représentants légaux de l’élève. La décision est prise après avis de l’Inspecteur de l’Education nationale. En cas de maintien, un dispositif est mis en place (PPRE programme Personnalisé de Réussite Educative).
Le conseil des maîtres se prononce au terme de l’année scolaire sur les conditions dans lesquelles se poursuit la scolarité.
Les propositions sont adressées par écrit aux représentants légaux de l’élève pour avis, avant le 31 mars 2017.
Les familles font connaître leur réponse écrite au plus tard le 18 avril.
Le conseil des maîtres se réunit à nouveau entre le 19 et le 24 avril pour arrêter les décisions remises aux parents par écrit le 25.
Ces dernières doivent retourner la notification de décision à l’école au plus tard le 10 mai.
Procédure d’appel à déposer à l’école avant le 10 mai.
Les recours sont discutés par des inspecteurs à la lecture des dossiers de l’élève les 22 et 23 juin 2017.
Nous pensons qu’il est important d’établir un contact, un dialogue avec les familles pour décider ensemble de la poursuite de la scolarité de leurs enfants. Nous mettons en place des équipes éducatives non remplacées où tous les membres peuvent donner leur avis.

Travaux demandés
Tous les TNI ont été réparés ou sont en voie de réparation y compris celui de M Pernelle.
Demande pour occulter les hauts de fenêtre.
Demande de terre pour combler l’endroit appelé « La forêt » jusqu’au niveau du muret (pour éviter les accidents).
Travaux en relation avec les PPMS (installation d’un bidet en bibliothèque, Installation d’un système d’alerte non encore défini).
Problème d’absence d’herbe sur la terre devant l’entrée de l’école.
Nid de poule devant le portail vert.

Projets divers et carnaval
Le carnaval s’est déroulé dans de bonnes conditions et nous remercions tous les parents qui se sont rendus disponibles. L’année prochaine le carnaval pourrait être réalisé dans les rues de la ville.

Liaison CM2 – Conseil école-collège en partenariat avec les professeurs de collège
Les enseignants du collège et de primaire se réunissent, évoquent et partagent leurs méthodes de travail. Des groupes de travail discutent autour d’un même sujet, d’une même discipline.

Liaison avec le collège : Camille Dugast cette année, les professeurs seront accueillis avec les CM2. Ceci permet de faire un lien entre la primaire et le collège pour que le changement se passe le mieux possible.

Prochain conseil N° 3 : Vendredi 09 juin + probablement un conseil exceptionnel pour les rythmes scolaires.
Voyage d’étude : la classe de Mme Dantan est retenue pour un séjour préhistoire.

Questions diverses
Faire une demande d’un bac terracycle pour le recyclage des stylos/ feutres usagers
Faire une demande de bus pour la sortie liée à la grève. Pour remplacer l’annulation lors de la grève.

Représentant de parents Directeur


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Ecole Irène Joliot-Curie (académie de Versailles)
Directeur de publication : Mme Mouchel, IEN